emergency line

AGIA ZONI II – La Grèce active l’Unité d’assistance méditerranéenne (UAM) Date: 8/10/2017  - 14/10/2017
Pireaus  (Greece)

Le pétrolier "AGIA ZONI II" CS: SVAD4 – battant pavillon grec - Numéro OMI: 7126152 a coulé au large de Pirée en Grèce, le 10 septembre 2017 avec à son bord 2 195 tonnes de fioul, 340 tonnes de combustible à usage maritime en cargaison, 15 tonnes de combustible à usage maritime en soute et 300 litres de lubrifiants.

 

 

Suite à la demande d'assistance publiée par la Garde côtière hellénique sur le Système commun d'information et de communication d'urgence (CECIS) et l'acceptation de l'offre du REMPEC, deux (2) experts ont été mobilisés pour une mission à Athènes, en Grèce, du 8 au 14 Octobre 2017, dans le cadre de l'Unité d'assistance méditerranéenne (UAM).

 

Les experts du Centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux (Cedre) basé à Brest en France et de l’Institut national italien pour la protection de l’environnement et la recherche (ISPRA) basé à Rome en Italie, tous deux membres de l’UAM, fourniront un soutien technique sur les techniques d'évaluation et d'élimination des hydrocarbures submergés et d'enlèvement des hydrocarbures des plages sablonneuses.

 

L’UAM a été créée par la huitième réunion ordinaire des Parties contractantes à la Convention de Barcelone tenue à Antalya en Turquie en octobre 1993, (UNEP (OCA) / MED IG.3 / 5, Appendice II).

 

L’UAM, constituée pour offrir un conseil d'expert, est mobilisée par le Chef de Bureau du REMPEC sur demande d'une Partie contractante en cas de situation critique. Un expert peut être ainsi détaché pour fournir aux autorités nationales les conseils et l’expertise technique dont elles peuvent avoir besoin dans les premières phases d’un incident de pollution pour décider des mesures à prendre. Il peut s’agir notamment d’aider à évaluer la situation, d’adapter l’organisation de la lutte au niveau national aux circonstances de l’accident, de proposer des techniques et méthodes de lutte, de mobiliser des experts, équipements et produits auprès d’autres Parties contractantes ou d’organismes privés.

 

Afin de faciliter la mobilisation des experts de l’UAM et de réduire les charges des États côtiers méditerranéens, un fonds spécial renouvelable de l’UAM géré par le REMPEC a été créé par la quinzième réunion ordinaire des Parties contractantes à la Convention de Barcelone qui a eu lieu à Almeria en Espagne en janvier 2008 afin de garantir les fonds nécessaires pour mobiliser un expert pour afin de couvrir jusqu'à une mission d'un mois.

 

L’UAM est actuellement composée des membres suivants :

 

- le Cedre, expertise sur les déversements d’hydrocarbures et de produits chimiques ;

- l’ISPRA, expertise sur les déversements d’hydrocarbures et de produits chimiques ;

- la Federazione Nazionale dell’ Industria Chimica (FEDERCHIMICA), expertise sur les déversements de produits chimiques ;

- la Sea Alarm Foundation, expertise sur l’intervention sur la faune souillée ;

- le Réseau opérationnel méditerranéen du Système océanographique mondial (MONGOOS), expertise sur les modèles de prévisions des déversements d’hydrocarbures.